Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Baronne Samedi

Broutilles paraissant le crésudi

Nantes - Le Musée d'Arts

Publié le 4 Août 2022 par Baronne Samedi in Nantes, Promenade, Voyage, Musée des Beaux-Arts

Nantes - Le Musée d'Arts

Le Musée d’Arts de Nantes est l’un des rares musées français à offrir  neuf siècles d’histoire de l’art occidental en une seule visite. Depuis sa création en 1801, il n’a cessé d’enrichir ses galeries avec des oeuvres d'artistes vivants.

Le bâtiment principal respecte les principes des musées du 19e siècle comme Lille ou Amiens : un édifice organisé autour d’une cour centrale, couvert d’une verrière à l’éclairage zénithal. Ce patio donne accès à un double circuit de galeries qui l’entourent au rez-de-chaussée et au premier étage via un escalier monumental.

Pilotée par le cabinet d’architectes britannique, Stanton Williams, une rénovation récente a remis en valeur  le Palais (bâtiment initial) et la Chapelle de l’Oratoire (extension pour expositions temporaire). A cet ensemble historique s'est ajouté le Cube, dédié à l'art contemporain.

Nantes - Le Musée d'Arts

On commence la visite par la riche collection d’art du 13e au 18e siècle exposée dans des salles spacieuses et lumineuses, très agréables à parcourir.

Parfois, une oeuvre plus tardive s'y glisse, comme une passerelle montrant que l'art est en constante évolution.

Saint Antoine et un saint évêque - Neri de Bicci, 1475

Saint Antoine et un saint évêque - Neri de Bicci, 1475

Saint Sébastion et un saint Franciscain - Le Perugi, fin 15e s.

Saint Sébastion et un saint Franciscain - Le Perugi, fin 15e s.

Saint Nicolas de Bari - Cosmè Tura, 15e s.

Saint Nicolas de Bari - Cosmè Tura, 15e s.

Nantes - Le Musée d'Arts
La Vierge au diadème bleu - Attribué à Giovanni Francesco Penni, d'après Raphaël, 16e s.

La Vierge au diadème bleu - Attribué à Giovanni Francesco Penni, d'après Raphaël, 16e s.

Salve Regina - Alfred Manessier, 1945

Salve Regina - Alfred Manessier, 1945

J'avoue que le tableau suivant m'a fait rire, avec ce Jésus en vierge effarouchée et l'autre en extase.

Voici ce qu'explique le cartel : "Représenté dans un moment d'intimité, un jésuite en buste contemple le Christ figuré à mi-corps quelques instants avant la Crucifixion [...] le religieux semble en extase. C'est bien une peinture qui est l'objet de son adoration, comme en témoigne le phylactère situé au bas de la composition, sur lequel figure un extrait de l'Évangile de Jean (20, 24-29) et qui a donné son titre ou tableau. Cet audacieux parti-pris s'inscrit dons la nouvelle relation à Dieu, plus empathique, prônée par Ignace de Loyola au 16e siècle, dons le cadre de la Contre-Réforme catholique. Reposant sur l'identification du fidèle à l'image, la peinture est aussi une mise en abyme de notre position de spectateur face aux oeuvres d'art. "

Nantes - Le Musée d'Arts

Le tableau suivant présente des personnages hilares et grimaçants qui nourrissent un chat emmailloté (et pas content) tel un nouveau-né ou l'Enfant Jésus. Il s'agit en fait d'une scène de carnaval, période qui précède les quarante jours maigres de carême. Avant d'endurer l'abstinence, le carnaval est le moment de tous les débordements.

Pendant sept jours couronnés par Mardi gras, il est possible de faire la fête et bombance, comme le révèlent la poêle à crêpes et le plat de saucisses. En parallèle d'une production classique de scènes de genre et religieuses, Frangipane se spécialisa dans des œuvres comiques et bizarres. Le réalisme caricatural de la
composition est typique du Nord de l'Italie.

Le chat emmailloté - Niccolò  Frangipane, fin du 16e s.

Le chat emmailloté - Niccolò Frangipane, fin du 16e s.

Les jeunes piaillent comme chantent les vieux - Jacob Jordaens, 1640 (prêt exceptionnel du Musée des Beaux-Arts de Valenciennes)

Les jeunes piaillent comme chantent les vieux - Jacob Jordaens, 1640 (prêt exceptionnel du Musée des Beaux-Arts de Valenciennes)

Dans l'oeuvre suivante, la marchande fait étalage de fruits et légumes de plusieurs saisons.

D'après le cartel, loin d'être une simple scène de genre vantant la prospérité, cette sorte de tableau était souvent prétexte à un discours moral et religieux.

Ainsi la présence des pommes symbolise le péché originel du fruit déferdu mangé par Eve, tandis que le raisin évoque le vin célébrant le sang du Christ lors de l'eucharistie. Les légumes comme le chou et la carotte sont utilisés pour évoquer les attributs masculins et féminins et mettre en garde contre une vie trop luxueuse incitant au péché comme le montre la saynète en arrière-plan à gauche.

En résumé, le tableau qui se prête à différents niveaux de lecture,  est une mise en garde et un rappel à la vertu.

La pourvoyeuse de légumes - Joachim Beuckelaer, fin du 16e s. (prêt exceptionnel du Musée des Beaux-Arts de Valenciennes)

La pourvoyeuse de légumes - Joachim Beuckelaer, fin du 16e s. (prêt exceptionnel du Musée des Beaux-Arts de Valenciennes)

Portrait de femme - Giambattista Moroni, 1560

Portrait de femme - Giambattista Moroni, 1560

L'Embarquement - Jan Brueghel l'Ancien dit "de velours", 1604

L'Embarquement - Jan Brueghel l'Ancien dit "de velours", 1604

Saint-Jérôme - Matthias Stom, 1640

Saint-Jérôme - Matthias Stom, 1640

J'ai trouvé très marquant le tableau suivant, car a priori je n'y voyais pas un thème religieux.

C'est pourtant bien Jésus enfant qui est représenté ici, dans un passage tiré du Nouveau Testament. On est loin de la figure angélique or et rose.

Le cadrage à mi-corps nous rend les personnages très proches et les diagonales formées par leurs regards et leurs gestes insistent sur une vive conversation.

Le réalisme de la scène répondait aux préconisations de la Contre-Réforme catholique  qui souhaitait un message religieux plus simple et plus humain.

Nantes - Le Musée d'Arts
Le faune / L'enjôleur - Jean Antoine Watteau, 1708 - Prêt exceptionnel du Musée des Beaux-Arts de Valenciennes

Le faune / L'enjôleur - Jean Antoine Watteau, 1708 - Prêt exceptionnel du Musée des Beaux-Arts de Valenciennes

Le pape Clément XIII - Antonio Canova, 1787 - Moulage en plâtre du grand modèle réalisé pour la statue agenouillée dans la basilique Saint-Pierre

Le pape Clément XIII - Antonio Canova, 1787 - Moulage en plâtre du grand modèle réalisé pour la statue agenouillée dans la basilique Saint-Pierre

Portrait du sculpteur Jean-Baptiste II Lemoyne (qui fut son maître) - Augustin Pajou, 1759

Portrait du sculpteur Jean-Baptiste II Lemoyne (qui fut son maître) - Augustin Pajou, 1759

Nantes - Le Musée d'Arts
Paradigme perpendiculaie - Angela Bulloch, installation 2022

Paradigme perpendiculaie - Angela Bulloch, installation 2022

Nantes - Le Musée d'Arts
Nantes - Le Musée d'Arts

Les courants artistiques majeurs du 19e et 20e siècles sont représentés dans la collection : le néo-classicisme, l’orientalisme, le réalisme ou l’impressionnisme.

La Esmeralda - Charles von Steuben, 1839

La Esmeralda - Charles von Steuben, 1839

La Florentine - Hippolyte Flandrin, 1840

La Florentine - Hippolyte Flandrin, 1840

Vue prise à Montredon, près de Marseille - Paul-Jean Flandrin, 1851

Vue prise à Montredon, près de Marseille - Paul-Jean Flandrin, 1851

Tête de femme coiffée de cornes de bélier - Jean-Léon Gérôme, 1853

Tête de femme coiffée de cornes de bélier - Jean-Léon Gérôme, 1853

Vue de la plaine de Thèbes - Jean-Léon Gérôme, 1857

Vue de la plaine de Thèbes - Jean-Léon Gérôme, 1857

Jeune bohémien serbe - Charles-Zaccharie Landelle, 1872

Jeune bohémien serbe - Charles-Zaccharie Landelle, 1872

Portrait de Stéphanie Brousset - Jules-Elie Delaunay, 1876

Portrait de Stéphanie Brousset - Jules-Elie Delaunay, 1876

Le billet - Auguste Toulmouche, 1883

Le billet - Auguste Toulmouche, 1883

Barque de pêche à Trouville - Frank Myers Boggs, 1885

Barque de pêche à Trouville - Frank Myers Boggs, 1885

Coucher de soleil en mer - Alfred Stevens, 1886

Coucher de soleil en mer - Alfred Stevens, 1886

Clair de lune sur la mer -  Alfred Stevens, vers 1886

Clair de lune sur la mer - Alfred Stevens, vers 1886

Camarade dans l'atelier, étude - Hippolyte Dominique Berteaux, 1886

Camarade dans l'atelier, étude - Hippolyte Dominique Berteaux, 1886

Après le bal - Alfred Philippe Roll, 1886

Après le bal - Alfred Philippe Roll, 1886

Portrait de Lady Frances Balfour - Edward Burne-Jones, 1890

Portrait de Lady Frances Balfour - Edward Burne-Jones, 1890

La mort d'Adonis - Auguste Rodin, 1895

La mort d'Adonis - Auguste Rodin, 1895

Calme sur le Bélon, variation - Maurice Chabas, 1895

Calme sur le Bélon, variation - Maurice Chabas, 1895

Portrait de Rogatien Levesque - Paul-Emile Chabas, 1897

Portrait de Rogatien Levesque - Paul-Emile Chabas, 1897

Portrait de Jeanne Frangeul - Edgard Maxence, 1898

Portrait de Jeanne Frangeul - Edgard Maxence, 1898

Salomé - Jean Benner, 1899

Salomé - Jean Benner, 1899

La suite de tableaux d'Alphonse Osbert sur la croisade de Saint Louis est irréaliste, figurative mais essentiellement symbolique, à la limite de l'abstraction.

Du "Grand conseil" que tient Saint Louis avec ses vassaux et conseillers il ne reste que le célèbre chêne sous laquelle selon la légende il rendait sa justice, et de la mort de Saint Louis, il ne reste que l'évocation de la tente sous laquelle il mourut.

.Il est intéressant d'observer que si la suite des tableaux d'Osbert porte un titre qui fait référence à la religion, le traitement du sujet est totalement profane.

Suite "Croisade de Saint-Louis" - Alphonse Osbert, 1900

Suite "Croisade de Saint-Louis" - Alphonse Osbert, 1900

Le Sorcier - Herbert Ward, 1902

Le Sorcier - Herbert Ward, 1902

Jeune fille de Capri - Jean Benner,1906

Jeune fille de Capri - Jean Benner,1906

Portrait de la comtesse de Noailles - Jacques-Emile Blanche, 1912

Portrait de la comtesse de Noailles - Jacques-Emile Blanche, 1912

La table au soleil - Henri Le Sidaner, 1912

La table au soleil - Henri Le Sidaner, 1912

Les Tricoteuses, ou la Pergola - Henri Martin, 1913

Les Tricoteuses, ou la Pergola - Henri Martin, 1913

La Porte verte - Henri Martin, 1913

La Porte verte - Henri Martin, 1913

Nantes - Le Musée d'Arts
Chanson du fouet, la charrette - Alphonse Moutte, vers 1890

Chanson du fouet, la charrette - Alphonse Moutte, vers 1890

Les nymphéas à Giverny - Claude Monet, 1917

Les nymphéas à Giverny - Claude Monet, 1917

Trame noire - Vassily Kandinsky, 1922

Trame noire - Vassily Kandinsky, 1922

Composition n° 2 - Jean Gorin, 1926

Composition n° 2 - Jean Gorin, 1926

Treize rectangles - Vassily Kandinsky, 1930

Treize rectangles - Vassily Kandinsky, 1930

Soignez vos dents, collage - Camille Bryen, 1932

Soignez vos dents, collage - Camille Bryen, 1932

Danseuse échevelée - Julio Gonzàlez, 1935

Danseuse échevelée - Julio Gonzàlez, 1935

Obsession - Marc Chagall, 1943

Obsession - Marc Chagall, 1943

Le Cheval rouge - Marc Chagall, 1944

Le Cheval rouge - Marc Chagall, 1944

Axo - Carmelo Arden Quin, 1948

Axo - Carmelo Arden Quin, 1948

Peinture - Martin Barré, 1956 et 1957

Peinture - Martin Barré, 1956 et 1957

Grand vide - Jean Degottex, 1959

Grand vide - Jean Degottex, 1959

Mobile noir sur noir (Continuels-mobiles) - Julio Le Parc, 1960

Mobile noir sur noir (Continuels-mobiles) - Julio Le Parc, 1960

Murciélago (chauve-souris) - Luc Peire, 1966

Murciélago (chauve-souris) - Luc Peire, 1966

Les alliances - Jean Degottex, 1960

Les alliances - Jean Degottex, 1960

Comment faire danser un carré - Judit Reigl, 1964

Comment faire danser un carré - Judit Reigl, 1964

Karaté - Georges Mathieu, 1971

Karaté - Georges Mathieu, 1971

Peinture - Pierre Soulages, 12 janvier 1974

Peinture - Pierre Soulages, 12 janvier 1974

Trait d’union entre passé et présent, le Cube inauguré en 2017 est un espace entièrement dédié à l’art contemporain. Plus de 2 000 m² sont répartis sur 4 niveaux reliés au Palais par une passerelle suspendue.

La cohérence entre l’ancien bâtiment et le nouveau repose sur la présence de lumière naturelle et la couleur blanche du tuffeau.

Le mur-rideau translucide suspendu le long de l’escalier est composé de marbre et de verre laminé.

Nantes - Le Musée d'Arts
Nantes - Le Musée d'Arts

Une grande exposition étant en cours de montage, je n'ai malheureusement eu accès qu'à une galerie presque vide dans laquelle je n'ai guère trouvé que deux pièces qui m'ont intéressée.

Ainsi, cette toile imposante est captivante. Elle représente une vue aérienne d'un immeuble : l'artiste, fasciné par les images satellites de Google Earth, sillonne le monde sans bouger de son atelier et capte les vues des villes et mégalopoles contemporaines.

Hiu - Philippe Cognée, 2016

Hiu - Philippe Cognée, 2016

Alphabet de la guerrilla - Jacque Villeglé, 1983

Alphabet de la guerrilla - Jacque Villeglé, 1983

Le Cube débouche sur la Chapelle de l'Oratoire édifiée au 17e siècle puis, dès le 18e siècle, utilisée successivement comme siège de tribunal criminel, hôpital, grange à fourrages et caserne de gendarmerie, avant d'être racheté par la Ville.

Le lieu accueille désormais des expositions temporaires.

Nantes - Le Musée d'Arts
Nantes - Le Musée d'Arts
Nantes - Le Musée d'Arts

L'expo du moment se résume à un podium lumineux, avec la bande-son en boucle d'une ligne de basse  disco de Chic.

Voilà, voilà *en mode : on se fout de nous*

Disco Floor_Bootleg: 16 - Angela Bullock, 2002

Disco Floor_Bootleg: 16 - Angela Bullock, 2002

Heureusement, j'ai vu assez d'oeuvres intéressantes dans la collection permanent pour garder un bon souvenir du Musée d'Arts de Nantes. 

Commenter cet article