Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Baronne Samedi

Broutilles paraissant le crésudi

Naples - La surprise de San Giorgio Maggiore

Publié le 22 Novembre 2019 par Baronne Samedi in Voyage, Naples, Italie, Art et spectacles, Musée

En amorçant une promenade vers le bord de mer, je suis tombée par hasard sur San Giorgio Maggiore dont l'entrée n'est pas particulièrement attrayante. 

J'y suis entrée uniquement pour échapper à un orage qui s'annonçait mais le sort a bien fait fait les choses...

Naples - La surprise de San Giorgio Maggiore

Entre la fin du IVeme et le début du Ve siècle, l'évêque de Naples Severo, qui deviendra l'un des patrons secondaires de la ville, construit une église qui prend son nom : la «Severiana». Elle devient l'une des quatre paroisses majeures de la Naples paléochrétienne.

Vers le IXe siècle, elle change de nom pour devenir San Giorgo Maggiore, honorant le saint guerrier dont le culte était de mise en cette époque de guerre entre le duché de Naples et le royaume lombard d'Italie.

En grande partie détruite par un incendie en 1640, elle fut remaniée et restaurée par Cosimo Fanzago qui lui conféra son style baroque.

A cette occasion, l'orientation de l'église fut inversée, l'abside paléochrétienne s'intégrant de manière insolite au cœur de la nouvelle entrée baroque.

Naples - La surprise de San Giorgio Maggiore
Naples - La surprise de San Giorgio Maggiore
Naples - La surprise de San Giorgio Maggiore
Naples - La surprise de San Giorgio Maggiore
Naples - La surprise de San Giorgio Maggiore
Naples - La surprise de San Giorgio Maggiore
Naples - La surprise de San Giorgio Maggiore

J'étais en train d'admirer la grande simplicité du crucifix du XIVe sièce placé au-dessus de l'autel quand une petite dame, bénévole de la paroisse, m'a proposé de me montrer quelque chose se trouvant derrière.

Ma foi, explorer des coulisses, c'est tentant donc je l'ai suivie au dos de l'autel.

Naples - La surprise de San Giorgio Maggiore

A priori, j'ai été déçue :  la dame m'a montré le reliquaire de San Severo.  Pas de quoi s'extasier si on n'a pas d'intérêt particulier pour la chose !

Naples - La surprise de San Giorgio Maggiore

Elle m'a montré ensuite une grande toile placée en hauteur et particulièrement sombre. Là non plus, pas de quoi s'extasier...

Naples - La surprise de San Giorgio Maggiore

Mais, en réalité, la petite dame savait ménager ses effets : après quelques instants, elle s'est rapprochée du mur sous le tableau et a manoeuvré une perche.

Naples - La surprise de San Giorgio Maggiore
Naples - La surprise de San Giorgio Maggiore
Naples - La surprise de San Giorgio Maggiore

Ta daAA !  Il s'avère que derrière le moche tableau se trouve une fresque du XVIIe siècle représentant Saint Georges terrassant le dragon, dans de ravissantes couleurs.

Naples - La surprise de San Giorgio Maggiore

C'était un joli coup de chance. De plus, en sortant de la basilique, la pluie est passée et je peux poursuivre ma promenade.

Commenter cet article