Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Baronne Samedi

Broutilles paraissant le crésudi

La Sherlock Holmes Society of London

Publié le 1 Janvier 2018 par Baronne Samedi in Londres, Sherlock Holmes, Lecture

La Sherlock Holmes Society of London est une société littéraire et sociale ouverte à ceux qui s'intéressent à Sherlock Holmes, au Dr John H. Watson, à leur monde et l'oeuvre d'Arthur Conan Doyle en général.  Elle publie un périodique et organise des rencontres axées sur ses thématiques, empreintes d'une curiosité et d'un humour caractéristiques de ses membres.

L'origine de cette institution remonte à Londres, en 1950. Le conseil municipal de St Marylebone phosphorait sur la manière de célébrer le Festival de Grande-Bretagne, l'année suivante. Le comité des bibliothèques publiques proposa une exposition sur Sherlock Holmes. Les autres membres du conseil n'étaient pas enthousiasmés : «Ce personnage, associé au monde criminel, est-il ce que nous avons de mieux à offrir ? Pourquoi ne pas plutôt faire quelque chose sur la réhabilitation des bas-quartiers ? »

Des lettres commencèrent à paraître le Times, signées du Dr Watson, de Mycroft Holmes, de l’inspecteur Lestrade…  Dix-sept signataires en tout dont certains proposaient de prêter des souvenirs de Sherlock Holmes à l'exposition. Convaincu par l'opinion publique, le Conseil céda et un petit groupe d'enthousiastes conçut l’exposition, collectant la mule persane dans laquelle Holmes rangeait son tabac, le couteau de poche avec lequel il clouait sa correspondance en attente au manteau de la cheminée, le gazogène qui servait à Watson pourson eau de Seltz…

À l'étage supérieur de l'Abbey House, le siège social de l'Abbey National de Baker Street, une reconstitution minutieuse du célèbre salon du 221B prit forme. Deux crumpets frais, mordus par deux dentures différentes, étaient même fournis tous les jours par une boulangerie locale.

Plus de 54 000 visiteurs firent de l’événement un triomphe.

La Sherlock Holmes Society of London

L’événement terminé, ses créateurs n’avaient plus envie d’abandonner le sujet.  Il y avait eu une petite société dans les années 1930, dont les membres comprenaient d’éminent érudits dont l’écrivain de livres policiers Dorothy L. Sayers mais la guerre avait mis fin prématurément à ses activités.

Le mardi 20 janvier 1951, la Sherlock Holmes Society of  London naquit, publiant en mai le premier Sherlock Holmes Journal. Il comprenait des articles sur la personnalité de Holmes et les habitudes de jeu de Watson, et une critique des films adapté du Chien des Baskerville.

Cette année-là, la liste des membres comprenait un peu plus de 130 noms. Il y en a plus de 1000 aujourd'hui. La Société établit un modèle d'activités qu'elle continue à ce jour : un journal semestriel, des réunions régulières, un dîner annuel en janvier.

Le ton est spirituel, érudit, mais toujours avec une touche légère. L'écrivain Mollie Hardwick a décrit les activité holmésiennes (ou « sherlockian » comme disent nos amis anglais) comme une grande blague de famille, une dont les compétences et les responsabilités sont transmises de génération en génération.

 

Watson et Holmes, dessinés par Sydney Paget

Watson et Holmes, dessinés par Sydney Paget

L'un des grands moments de la Société fut le célèbre premier pèlerinage en Suisse de 1968 : quarante membres et au moins deux fois plus de journalistes, tous en costume victorien. Au-dessus des chutes du Reichenbach, le président de la Société, Lord Gore-Booth, oublia son statut de chef des Services diplomatique pour incarner Sherlock Holmes lui-même, affrontant le méchant professeur Moriarty, joué par Charles Scholefield.

Quand la BBC fit de ce combat le premier sujet de son bulletin du soir, la Société sut qu'elle avait atteint un nouveau sommet de succès. Depuis lors, il n'y a pas eu moins de cinq pèlerinages en Suisse. En 1993, la Société fit sa première visite en France. Le costume complet était encore de rigueur alors que les membres visitaient Bordeaux et Cognac, concluant à Montpellier, où Holmes avait passé une partie de son exil alors que tout le monde le croyait mort, exactement cent ans plus tôt.

Et en 2001, pour célébrer son cinquantième anniversaire, la Société fit une croisière dans la Baltique, visitant Oslo, Stockholm, Copenhague, Tallinn, Saint-Pétersbourg et Helsinki.

Les voyages d'été ont inclus des expéditions à Dartmoor, sur les traces du Chien des Baskerville, au Peak District dans le nord pour explorer le territoire de l’Ecole du Prieuré, ainsi qu’à Oxford et Cambridge. Inutile de dire que la controverse fait rage dans la Société quant à savoir lequel de ces deux fut l'université de Holmes.

 

La Sherlock Holmes Society of London

Les membres et les invités se réunissent pour prendre un verre et bavarder, puis dîner pour ceux qui le souhaitent, avec l'étude d'un document ou une table ronde sur certains aspects de la vie et de l'œuvre de Sherlock Holmes. Les contributions de l'assistance sont les bienvenues et se transforment généralement en un débat animé, qui pourrait bien se poursuivre dans le bar après.

Le thème de l'événement peut être l'étude d'une enquête particulière ou un sujet en lien avec Holmes comme la musique, les transports, la nourriture et le vin, la science, le travail policier, les influences littéraires... les possibilités sont infinies. Parfois, les débats sont remplacés par une simulation de procès, des jeux d'énigme, un match de cricket, une soirée théâtrale.

Chaque année, un voyage d'un jour ou deux emmène les membres sur les lieux des divers cas traité par Holmes en-dehors de Londres.

L'intérêt pour Sherlock Holmes dans le monde entier est plus fort que jamais, et les membres de la Société embrassent des gens de tous les horizons et de toutes les parties du globe, avec autant de rencontres et d'occasions de s'amuser en s'enrichissant l'esprit.

Commenter cet article