Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Baronne Samedi

Broutilles paraissant le crésudi

D'où ça sort ?!

Publié le 19 Février 2020 par Baronne Samedi in Langage, Humeur

La langue française compte un sacré paquet de mots : les grands, les gros, les volés ailleurs et les  petits nouveaux.

Les précieux de Gautier et les argotiques d'Audiard sont autant de bijoux qui rehaussent notre discours.

Il y a un mot pour tout si l'on connaît foncet, ardillon, nacarat ou ribloner. Bien sûr, une vie ne suffirait pas à les apprendre tous mais alors, pourquoi dévoyer un mot existant pour lui donner un autre sens ?

Par exemple, nous avons l'adjectif chafouin dont la constitution même est très évocatrice et que le Centre national de ressources textuelles et lexicales explique ainsi : 

  • Subst., vx. Personne petite, fluette et à la mine sournoise, comme une fouine. Un petit chafouin ; une mine de chafouin. 
  • Adj. [En parlant surtout du visage, de la physionomie] Sournois, rusé. Un visage, un air chafouin; une figure, une mine chafouine. 

Bref, "chafouin" évoque clairement ceci :

D'où ça sort ?!

Or, ces derniers temps, j'entends la déformation "chafouiné" qui, d'après ce que j'ai pu comprendre, signifierait "grognon, mal réveillé" soit ceci :

D'où ça sort ?!

D'où sort cette dérive ? Peut-être un mélange improbable d'esprit chagrin et mine chiffonnée.

A ce train-là, il  faudra bientôt commander "un quart de lait" pour obtenir un café serré...

Commenter cet article