Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baronne Samedi

Broutilles paraissant le crésudi

Yerevan ou l'art de se perdre

Publié le 21 Mai 2012 par Baronne Samedi in Arménie

Je n'ai aucun sens de l'orientation. C'est simple, je me perdrais dans une cabine de plage.

 

Passant par l'affolement, l'irritation, l'exaspération et finalement l'acceptation, j'ai compris que tant que je serai en mileu urbain et aurai assez d'argent pour un taxi salvateur, ce n'est pas grave. Il suffit d'éviter soigneusement la jungle et les pôles.

 

Or donc, l'objectif était le célèbre Vernissage, un marché dominical qui tient à la fois du marché aux puces et du marché de la création. 

 

Il est très bien situé, au sud-est de la ville, et j'y suis partie en flânant, sachant qu'au bout d'une quarantaine de minutes, les grands axes puis quelques ruelles m'y amèneraient directement.

 

Ou presque.

 

Le fait est que de flânerie en flânerie, le nez en l'air vers les façades ou à observer les gens, je me suis retrouvée bien plus au nord qu'il ne fallait, alors que j'étais déjà bien fatiguée par une température étouffante, annonciatrice d'orage.

 

Agacée à l'idée du chemin à refaire, j'ai bien dû faire demi-tour. Tout ça pour me tromper encore et m'enfoncer vers l'ouest.

 

Et juste quand j'étais sur le point de hurler (intérieurement), j'ai vu que j'étais sur la rue Moskovian.

 

Le nom m'était familier mais il m'a fallu un moment pour me souvenir avoir noté quelque part : "Voir le magasin d'Arsen".  J'avais vu son travail sur Facebook et c'était une visite que je comptais faire un jour, munie d'une carte car je ne connaissais pas le quartier.

 

En quelques minutes et avec l'aide de passants, j'ai trouvé le magasin et donc ce joli sac,  élégant et moderne, mais habillé de motifs traditionnels arméniens :

  sac2.jpg

(c) Arsen Shahbazyan

 

Au passage, je montre aussi ces remarquables chaussures dont j'aurais aimé qu'elles fussent des escarpins :

 

chaussures.jpg

 

 

Finalement, quand je me perds... je m'y retrouve.

 


 


Commenter cet article

aszeb 22/05/2012 19:16

tout est bien qui finit bien donc...

Baronne Samedi 22/05/2012 19:29



A moins que ce ne soit que le début de la fin.



l'agnès masquée 22/05/2012 18:35

il n'y a point de hasard, tu as été guidée...par quoi ou qui ça c'est autre chose...

Baronne Samedi 23/05/2012 20:32



Houlala. Reprends de la tisane, je crois que tu es en train de faire une crise de spiritualité aiguë...