Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baronne Samedi

Broutilles paraissant le crésudi

Simple question d'esthétique

Publié le 11 Août 2016 par Baronne Samedi in Langage, Humeur

Esthétique

Depuis quelque temps est apparue la fâcheuse idée de remplacer "esthétique"  par  "esthétisme".

Pourtant, ces mots ont des sens différents :

  • L'esthétique désigne, d'une part, la théorie du beau en art ou philosophie et, d'autre part, l'harmonie, la beauté.
  • L'esthétisme est une intention, une attitude tournée vers le raffinement et la beauté.

Donc, s'il est correct de déclarer "J'aime l'esthétique de ce bâtiment",  il est parfaitement ridicule de dire "J'aime l'esthétisme de ce bâtiment", à moins d'imaginer qu'un agglomérat de matériaux de construction est doté d'une âme de dandy.

Si c'est votre cas, ce n'est plus un dictionnaire qu'il vous faut mais une aide psychiatrique d'urgence...

Commenter cet article

snarkhunter 31/07/2011 09:26


Quoique... les progrès de la domotique aidant, il n'est vraiment pas impossible que l'expression "l'esthétisme d'un bâtiment" voie un jour son sens justifié ! Et les maisons pourraient bien alors
se révéler plus intelligentes que ceux qui les habiteront - ce qui ne devrait somme toute leur demander qu'un effort modéré.

... Il ne reste plus qu'à établir les "Trois lois de la domotique", avant que le vide-ordures ne nous avale !


Baronne Samedi 31/07/2011 21:07



Y'a intérêt !



Une maison ne peut porter atteinte à un être humain, ni, restant passive, permettre qu'un être humain soit exposé au danger.


Une maison doit obéir aux ordres que lui donne un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi.


Une maison doit protéger son intégrité tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi.



Effectivement, si une des lois n'est pas bien programmée, c'est  "Stephen King" dans la baraque...


Je n'aimerais pas devoir me battre contre un four réfractaire à mes goûts en matière de décoration ou une porte enamourée accueillant tous les cambrioleurs.