Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baronne Samedi

Broutilles paraissant le crésudi

Pédisséquisme

Publié le 21 Juillet 2016 par Baronne Samedi in Langage

En voilà, un mot bizarre !

Il a surgi au détour d'une excellente autobiographie romancée du Caravage, "La course à l'abîme" de Dominique Fernandez :

 "Mettre côte à côte d'authentiques débardeurs tordus par l'effort musculaire et des ectoplasmes évaporés qui s'envolent sans prendre d'autre peine que de soulever les pieds, rien ne pouvait mieux accuser la paresse et le pédisséquisme des peintres d'église avant moi."

Rien dans le Robert, rien sur la Toile. Moi qui me targue d'un champ lexical soigneusement cultivé, je me suis soudain trouvée comme une poule devant une fourchette.

Mes années de latin m'ont néanmoins permis de reprendre le Gaffiot, le vrai, en papier bien corné, pour trouver l'explication :

 

pedisequus.JPG

 

Pédisséquisme
Commenter cet article

Albert Antranik 03/02/2013 21:20

Petit correctif : piedi et non pédi, on s'éloigne un peu plus d'une interprétation plausible...

Albert Antranik 03/02/2013 21:17

Découverte d'un mot bizarre, en effet!
En lisant la définition en latin, on peut dériver vers l'italien : pédi = pieds, segua = seguire (suivre)
Bon, un peu hasardeux mais pas totalement à coté, non ?

Baronne Samedi 03/02/2013 21:20



Mais oui, c'est somme toute  marcher "marcher sur les traces", "suivre"...