Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Baronne Samedi

Broutilles paraissant le crésudi

Je suis la preuve vivante...

Publié le 2 Février 2018 par Baronne Samedi in Humeur

J'aime le noir. C'est valable pour le chocolat, le café, les idées et les vêtements.

En matière de garde-robe, ce n'est pas de la modestie car j'ai l'austérité ostentatoire, mais du sens pratique.

Sac, chaussures, jupe, chandail, robe... tout est  assorti et  n'importe quelle touche de rouge  prend une intensité remarquable (ostentatoire, disais-je).

Les préoccupations de mode ou de lessive me sont totalement étrangères, et peu importe si ma manche passe sur l'encre fraîche ou si je dois bricoler mon scooter.

Pourtant, dans un élan inexplicable, j'ai acheté une robe ivoire.

Le fait est que sur une brune, c'est une fort jolie teinte et que de miroir complaisant en vitrines complices, je me suis pavanée toute la journée comme une enfant étrennant un nouveau jouet.

J'ai suscité un émoi considérable (ostentatoire, je vous dis...), inondée de compliments comme si soudain la chenille devenait papillon.

C'était une journée glorieuse et pour célébrer ça, entre deux navettes dans les bureaux voisins, je savourais béatement des chocolats qu'un charmant monsieur m'avait offerts à l'heure du déjeuner.

Pas peu fière d'avoir innové, je suis rentrée chez moi, heureuse de n'avoir pas une trace de sauce ni de rouge à lèvres.

Quand j'ai ôté la robe pour la mettre au lavage, j'ai découvert qu'un morceau de chocolat que j'avais cru tombé dans la corbeille avait en réalité atterri sur mon siège et que je m'étais assise dessus.

Je suis la preuve vivante que le ridicule ne tue pas.

Commenter cet article