Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baronne Samedi

Broutilles paraissant le crésudi

Et finir dans le Fossier...

Publié le 23 Février 2011 par Baronne Samedi in Friandises

Rien de plus grisant que de faire sauter le bouchon ! L'ivresse est totale quand ledit bouchon est se surcroît en chocolat.

 

Car aujourd'hui, par une filière secrète mais néanmoins postale, la débauche m'a ouvert les bras. Imaginez "beaucoup", multipliez par "très" et frisez le "trop" : vous aurez alors une petite idée de ce que signifie "la vie en rose".

 

C'est la couleur qui a jailli du paquet en provenance la capitale champenoise.   biscuit_rose_reims.jpg  
Le fameux Biscuit rose de Reims est un délicat mélange d’œufs, de sucre et de farine ; la pâte parfumée à la vanille et légèrement teintée au carmin
  est cuite à deux reprises avant d’être saupoudrée de sucre glace. C’est l’originalité de cette recette, inchangée depuis plus de 300 ans, que d'aucuns trempent dans le Champagne (beurk !) sous prétexte que la recette est étudiée pour.

 

bouchonchamp.jpg

Ont suivi une ribambelle de Bouchons, tout scintillants.

 

Créé en 1951, le Bouchon au marc de Champagne, est un chocolat noir creux, en forme de bouchon de champagne, garni de marc de Champagne.

 

A stade, la tête me tournait déjà...

croquignoles.jpg

 

 

Mais il était de mon devoir de me ressaisir pour faire honneur aux Croquignoles, dont le sucré croustillant était déjà savouré  au Moyen-Âge.

 

Ainsi requinquée, j'ai pu m'intéresser aux petits macarons aux amandes, légers et craquants, sur lesquels il m'aurait été terriblement facile de m'attarder si ma conscience du devoir ne m'avait poussée vers les rochers aux noisettes, à damner un écureuil.

 

Macarons_.jpg

 

Me voici chutant aux tréfonds de mon vice (*) et risquant de finir dans le Fossier. Cliquez dessus si vous voulez m'y suivre...

 

 

(*) Défi : sachant que ma pourvoyeuse était de passage à Reims mais aime une spécialité d'une autre ville,  j'offre un sachet de friandises de Lyon à la première personne (**) qui me dit, en commentaire, où elle est cachée sur ce site.

 

(**) sauf la principale concernée, tout de même.

 


 


 

 


Commenter cet article