Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baronne Samedi

Broutilles paraissant le crésudi

Du cynisme comme moyen de résistance

Publié le 22 Juin 2011 par Baronne Samedi in Humeur

Le "socialement correct" commence à me taper sérieusement sur les nerfs.

 

Pour preuve le fait divers du jour : Ryan Dunn est mort. Pour ceux qui l'ignorent, il s'était fait connaître par l'émission télévisée américaine "Jackass" (littéralement "âne" et par extension "crétin, stupide").

 

A ce titre, il faisait partie d'une équipe se filmant en train d'effectuer diverses prouesses dangereuses et/ou de mauvais goût pour la grande joie de ceux qui trouvait hilarant de les voir se fourrer un jouet dans le rectum ou se fracasser une bouteille de vodka sur la tête.

 

Des films ont suivi l'émission, ce qui prouve qu'il y une clientèle pour ça. On ne peut nier, toutefois, que des comportements stupides ont fréquemment des conséquences néfastes.

 

Pourtant, par une ironie du sort, le pauvre Ryan Dunn n'a survécu à tous ses excès télévisés que pour mourir banalement dans la voiture qu'il conduisait en état d'ivresse.

 

Dites-moi : quelle est votre première pensée, là ?

 

Lorsque quelqu'un a publié  "RIP Ryan Dunn" sur son mur Facebook, mon  commentaire a été :  "Il boit, il conduit, il meurt. La vie est parfois d'une surprenante logique."

 

A ma grande surprise, parmi les amateurs de trublions mangeurs de lézards et autres déféqueurs à l'étalage, il s'en est trouvé un pour me répondre : "Autant j'adhère à l'idée que ce n'est pas très malin de conduire bourré, autant je ne suis pas sûr qu'écrire "bien fait pour lui" en version polie en réponse à un statut de quelqu'un touché par sa mort soit la meilleure chose à faire..."

 

Justement, je n'avais pas dit "Bien fait" parce que le défunt n'était ni dictateur, ni spéculateur.  Au passage,  "pas très malin de conduire bourré", c'est un sacré euphémisme.

 

Ce qui me dérange dans tout ça, c'est que faire de l'humour à froid sur un crétin mort comme il a vécu soit perçu comme une agression.

 

A quand la censure appliquée au sarcasme, au cynisme et à l'humour noir, au profit de la scatologie, la complaisance et le sentimentalisme ?

 

J'aimerais votre avis là-dessus...

Commenter cet article

Forator 25/07/2011 08:36


Je pense que, comme moi, vous aimez la formulation de cette intervention ! « Je ne suis pas sûr qu’écrire "bien fait pour lui" en version polie en réponse À UN STATUT DE QUELQU’UN TOUCHÉ
PAR SA MORT », c’est excellent, non ? Il a été touché par sa mort, Jackass, un statut peu enviable à mon avis...


Baronne Samedi 25/07/2011 19:07



Ô combien !



blablette 09/07/2011 19:33


Jackass, une belle con*erie.... Je n'en ai vu que des photos, mais ça m'a suffi...
Bref, pas beau de mourir, mais tâchons de ne pas mourrir idiotement, au moins...


Baronne Samedi 09/07/2011 22:37



Bah, peu importe la mort qu'on a, finalement, tant qu'on ne cause pas celle d'autrui. 



Big Bad Pete 04/07/2011 15:32


Déjà dit, mais je ne peux m'empêcher de ramener ma fraise !!!
Pour commencer, la phrase : "Il boit, il conduit, il meurt. La vie est parfois d'une surprenante logique." est on ne peut plus factuelle. Rien de choquant, les campagnes gouvernementales
anti-alcool sont parfois plus directes.
Je n'y vois pas de "bien fait pour lui" en version polie, et pourtant ma parano est assez prononcée, étonnant, non ? J'y décèle tout au plus de l'humour à froid.
Ensuite, écrire "ce n'est pas très malin de conduire bourré" relève, non pas du socialement correct, mais de l'inconscience la plus crasse.
Donc, si écrire un trait d'humour avec une vérité sous-jacente incontestable revient à une agression, on ne dit plus rien, on n'écrit plus rien, ou alors, on se paye des services d'avocats modèle
Maffia.


Baronne Samedi 04/07/2011 20:42



Voilà ! Je ne suis pas sociopathe, tout de même.



Lio 30/06/2011 11:43


La censure du socialement correct commence par la judicieuse absence d'un bouton "J'aime pô" dans fesse de bouc...


Baronne Samedi 30/06/2011 23:31



Déjà, je n'utiliserais jamais un bouton libellé "J'aime pô". Et puis c'est tellement plus  satisfaisant  de rédiger  un commentaire...



colin laney 25/06/2011 07:50


C'est votre photo facebook qui ne convenait pas à votre propos à ce moment precis. Dans la vraie vie, quand on parle, on "modifie" sa tête. Cela s’appelle une "expression" du visage.

Mais trêve de blabla ; peut être que ceci pourrait résumer l'essentiel de votre humour numérique :

http://farm3.static.flickr.com/2607/5740376088_cf3345d7af.jpg

ou bien (même photo)

http://www.lejapon.fr/blog/images/Inclassables/IMG_7848.jpg

NB:Il s'agit de "pecochan", la mascotte d'une marque de confiserie extrêmement connue et ancienne. C'est l’équivalent japonais du pierrot gourmand français.


Baronne Samedi 25/06/2011 08:49



Je suis indéniablement une appétissante et cynique friandise.



Marc 24/06/2011 11:34


Je dirais simplement que c'est à cause de gens comme toi qu'Hitler est arrivé au pouvoir.


Baronne Samedi 24/06/2011 19:43



Fichtre. Et moi qui croyais que c'étaient les gens qui avalaient sans broncher "Ein Volk, ein Reich, ein Gott" dans un conformisme sans états d'âme.



zeb 23/06/2011 08:36


Il semble que, dans l'opinion publique, on a le droit de critiquer un comportement dangereux ET stupide d'un vivant mais que la mort apporte une forme d'immunité... Et c'est bien dommage... Parce
que les vivants qui restent et qui encense les âneries du défunt auraient bien besoin de prendre conscience de la stupidité de cette façon de mourir... Encore que, visiblement, dans le cas de ce
monsieur, on a encore de la chance qu'il se soit tué tout seul... Parce que, moi, ce qui me dérange, quand un alcoolique meurt au volant... Ce n'est pas sa mort mais celle des autres...
Cela dit, Baronne, on peut rire de tout mais pas avec tout le monde...(Desproges)
J'adhère à ce post!


Baronne Samedi 24/06/2011 19:50



Si on peut rire de tout mais pas avec tout le monde, cela signifie que je n'aurais donc pas dû réagir au commentaire de la personne sur Facebook. Il me semble pourtant qu'étant donné le
mode de vie (et de mort) du défunt, c'était à-propos *soupir*



l'agnès masquée 22/06/2011 22:33


je plussoie !!non à la dictature du rirement correct !!

j'ai lu un com' sur, en substance, le jogging tue, et je dois dire que ma 1ère réaction a été le sourire, bon après j'ai eu honte de moi, m'enfin le rire ça reste un moyen de défense aussi, un
moyen de ne pas sombrer devant tant de noirceur dans ce monde...

et je suis d'avis de dire qu'effectivement faut pas s'étonner de se faire sauter le caisson en buvant ou autre...

il avait raison Pierre D. "on peut rire de tout, pas avec tout le monde"...


Baronne Samedi 22/06/2011 22:50



Oui mais toi, tu es zin comme moi, alors ton témoignage n'est pas suffisamment représentatif !