Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baronne Samedi

Broutilles paraissant le crésudi

Candie chérie

Publié le 14 Septembre 2013 par Baronne Samedi in Friandises

J'évoquais dans une autre rubrique les magnifiques PUNISH YOURSELF qui sont issus de Toulouse et dont les concerts relèvent de la bacchanale. C'était une parfaite transition vers la friandise que j'évoque ici.

 

Après de longues et éprouvantes festivités, les Grecs et les Romains plaçaient sur leur tête des couronnes de violettes pour effacer les migraines. Cette pratique fut  justifiée plus tard scientifiquement quand on découvrit  que  les violettes contiennent en quantité non négligeable d'acide acétylsalicilique, autrement dit... de l'aspirine.


Au XIXe siècle, la belle ville de Toulouse eut  la riche d’en faire une délicieuse friandise : les violettes candies. Elles faisaient le bonheur de  l’impératrice Sissi qui s’en faisait importer tout spécialement.

 

Violettes-candies.jpg


Pour réaliser cette merveille dans le respect de la tradition, chaque fleur est cueillie à la main, enrobée de sirop et de sucre pour être confite. On peut cristalliser la fleur entière ou seulement les pétales.

C’est un délice rare et cher, réservé aux vrais amateurs. Je ne fais pas partie de ceux qui les gâchent dans le champagne, sur la chantilly ou les carottes Vichy. 


Je les déguste uniquement avec délectation.

 

 

Commenter cet article