Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baronne Samedi

Broutilles paraissant le crésudi

Arménie - Les ours de Berd

Publié le 3 Juin 2012 par Baronne Samedi in Arménie

A Berd, dans la province du Tavoush à la frontière nord-est du pays, la situation est difficile. Autrefois prospère route de commerce vers la Géorgie et l'Azerbaïdjan, la région est en récession depuis la fin du régime soviétique. Des femmes qui avaient vécu confortablement se sont retrouvées en grande difficulté, leurs maris étant morts dans le conflit du Karabagh ou expatriés.

 

tavushmaisons

C'est très dommage car Berd, chef-lieu de la province, est environné de 17 petits villages nichés dans une nature magnifique de verdure. Par endroit, les vallons sont si lisses et verts qu'on croirait voir des parcours de golf. C'est une région idéale pour les bons randonneurs et les amateurs de VTT, sites archéologiques et observation ornithologique : 

 

tavushgolf    400px-Haghartsin monastery-dcp4210

 

La province compte 240 espèces d'oiseau, des renards, des sangliers, des loups... et bien sûr des ours bruns.


C'est dans le but de relancer le développement économique de la région que Tim Straight pilote un double programme, d'une part pour valoriser le potentiel touristique de la région et d'autre part pour soutenir un atelier de réalisation de nounours tricotés.

 

Cette activité fut initiée par une nonne allemande, Hanna, pour occuper les femmes désoeuvrées et ainsi donner des jouets aux enfants. Tim y a vu un potentiel commercial et a apporté son savoir-faire pour améliorer l'aspect des ours et leur trouver un marché. 

 

 Hannah

 

Un blog présente les dernières réalisatons, faites selon l'envie ou selon des commandes particulières.

 

ours-cils.JPG

 

L'atelier a démarré avec quelques femmes et au bout d'un an, il permet à 30 tricoteuses et couturières d'avoir un revenu mensuel décent.  Grâce à Tim qui m'y a emmenée, j'ai pu les rencontrer au cours d'un tournage recueillant leurs témoignages :

   

 

 


 

Chaque ours représente environ 14 heures de tricot, 8 heures d'assemblage et finition, auxquelles s'ajoutent les heures de création des vêtements. A la vente, les ours coûtent 50 euros environ.

 

ours-groupe.JPG

 

Plus de 300 ont été déjà vendus et une souscription de soutien lancée sur  Kickstarter permet à chacun de commander le sien, avec une plus-value pour les frais d'envoi. 

 

Un dessin animé est en cours d'élaboration pour faire connaître les ours. Le festival rural présentera également les ours, ainsi que les produits régionaux comme les plantes médicinales, le miel, les mûres et les préparations qui en découlent.

 

Le commerce, propre aux Arméniens depuis des siècles, sera encore une fois le moyen de sortir du marasme et, qui plus est, de manière douce et équitable.


Atelier-Ours.jpgalier-ours-gros-plan.JPG

 

 

 


Commenter cet article

Albert Antranik 06/06/2012 23:57

Et pourquoi pas un petit ours dès que possible ?
Peut-on passer commande ?

Baronne Samedi 07/06/2012 00:16



Pour le moment, ce n'est possible qu'en allant sur place ou en participant au programme de souscription :


http://www.kickstarter.com/projects/525757888/berd-bears-old-world-meets-new


C'est le moment !