Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Baronne Samedi

Broutilles paraissant le crésudi

Maison de la Danse 2018/19 : une saison à couper le souffle !

Publié le 20 Août 2018 par Baronne Samedi in Art et spectacles, Danse, Lyon

A la pointe de l'innovation, la Maison de la Danse de Lyon nous présentait en mars sa plateforme Numéridanse, un formidable outil de découverte et de partage. Ce n'était que le début d'une trépidante croissance.

Les nouvelles technologies numériques offrent des perspectives vertigineuses, que ce soit dans l'élaboration de nouvelles dramaturgies, la réalité augmentée ou le partage en ligne, comme les vidéos virales de jumpstyle qui permettent des battles virtuelles, mais feront aussi cette année l'objet d'une chorégraphie.

Seule structure de danse à être labellisée Pôle de création européen par le Ministère de la Cutlure, la Maison de la Danse bénéficie désormais d'un financement entièrement consacré à la recherche et l'expérimentation.

Durant la Biennale de la Danse, sur le modèle des hackathons, un Dansathon de 3 jours et dans 3 villes (Lyon, Liège, Londres) feront vivre à des équipes pluri-disciplinaires une experience de création collective : danseurs, chorégraphes, développeurs internet, étudiants, communicants...

 

Maison de la Danse 2018/19 : une saison à couper le souffle !

D'autres temps forts mériteront le déplacement, grâce aux différents thèmes.

L'archipel postmodern sera consacré au courant d'avant-garde né dans les années 1960 aux Etats-Unis, qui rapprocha l'art de la vie, en intégrant des amateurs dans les performances et sortant la danse des théâtres. Deux chefs de file seront à l'honneur : Merce Cunningham et Trisha Brown.

Le parcours Danses urbaines, en huit spectacles, montrera toute la richesse et l'évolution du hip-hop de rue dans sa conquête de la scène. Merzouki et Attou seront programmés aux côtés d'une jeune génération impressionnante dont la  krumpeuse Nach, la danseuse et chorégraphe Oona Doherty et les inénarrables Tokyo Gegegay.

Maison de la Danse 2018/19 : une saison à couper le souffle !

Le Festival Sens Dessus Dessous reviendra brasser danse, théâtre, musique, opéra, marionnette cirque et arts numériques.

Les ballets ne seront pas oubliés puique nous pourrons découverir le Noé du Malandain Ballet de Biarritz, le Don Quixote de la Compagnie nationale d'Espagne, le Peer Gynt du Ballet de Bâle.

Deux grands classiques seront revisités de manière jubilatoire : Carmen(s) mise au pluriel par José Montalvo, et Gisèle, teintée de danse africaine, par la chorégraphe Dada Masilo.

34 rendez-vous gratuits seront ouverts à tous pour découvrir et comprendre la danse : films, rencontres, ateliers, visites insolites...

Au total, ce seront 159 levers de rideau dont 44 pour le jeune public, 33 compagnies, 13 pays représentés et 12 créations.

Commenter cet article