Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baronne Samedi

Broutilles paraissant le crésudi

Arménie - Jour tranquille à Vardenis

Publié le 1 Mai 2017 par Baronne Samedi in Arménie 2017, Vardenis, Friandises, Humeur, Voyage

Petit déjeuner

Petit déjeuner

Le 1er mai est férié, et il pleut. J'ai donc passé la journée à chroniquer mes visites de la veille, à gueuletonner et à bavarder avec mes hôtes et leurs visiteurs.

Connaissant ma passion pour les laitages et les légumes frais, Rita en a préparé à profusion, avec autant de lavash, ce pain souple et fin comme une crêpe dans laquelle on roule des poignées d'herbes : estragon, fenouil, cive, persil plat, basilic rouge ou vert...

La table arménienne est toujours couverte, par défaut, d'herbes aromatiques, de fromage ressemblant à la féta, de crème et/ou de yaourt, de pain et de crudités tranchées. Autour de ça se rajoutent les plats chauds, des ragoûts en hiver, des viandes grillées en été, du poisson pour les villages près du lac, soit frais soit fumé.

Ensuite, avec le thé ou le café, viennent les fruits du verger, les sablés, le miel, les confitures les bonbons, les boissons fraîches à base de fruits ou roses cuits. Ce dessert vient aussi pour le goûter ou comme en-cas à tout moment puisqu'on vous propose sans arrêt à boire ou à manger...

Déjeuner (la purée de pommes de terre arrive)

Déjeuner (la purée de pommes de terre arrive)

Pause pour regarder Artem trimer dans le jardin

Pause pour regarder Artem trimer dans le jardin

Goûter

Goûter

Une joyeuse troupe

Une joyeuse troupe

Détente dans le jardinDétente dans le jardin

Détente dans le jardin

Détente avant le dîner

Détente avant le dîner

Les herbes, roses, fruits et légumes sont du jardin, Rita fait elle-même le yaourt et le fromage avec le lait de la ferme mitoyenne, et prépare en été des conserves pour l'hiver. 

Il est  préférable de viser l'autarcie, dans cette région, car le climat est féroce : l'hiver, la neige monte jusqu'à un mètre,  la température descend à -30°C, ce qui rend les déplacements très difficiles.

Dîner

Dîner

La saison est encore froide à cette altitude, et la chambre aussi comme elles le sont à la montagne.

En outre, quand ces grandes maisons étaient construites, à l'époque soviétique, elles n'étaient pas proprement isolées car le gaz et électricité ne coûtaient rien.

A présent, pour des villageois aux petits revenus, le coût de l'énergie est prohibitif donc on fait comme j'ai connu dans les fermes de mon enfance: on vit autour du poêle dans le salon, et c'est très convivial.

Ceci, mon lit bénéficie d'un astucieux chauffe-matelas électrique qu'on allume pour une heure avant le coucher, comme ça, une fois sous la couette, je dors comme un loir dans l'air vivifiant.

Arménie -  Jour tranquille à Vardenis
Commenter cet article