Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baronne Samedi

Broutilles paraissant le crésudi

New-York : Piaf de fin

Publié le 3 Mai 2016 par Baronne Samedi in New York, Promenade, Humeur

Manhattan sent le kebab et le poulet rôti, grâce aux roulottes qu'on croise partout. 

Comme je n'ai pas eu le temps de déjeuner, je m'offre moyennant 6 $ une succulente galette remplie de falafels tous frais et m'installe sur un banc public dans une rue calme et chic, sous un arbre. 

J'ai rapidement repéré un piaf faisant la navette entre le trottoir et le sommet de l'arbre : j'avais affaire à un bâtisseur de nid.

New-York : Piaf de fin

Le gaillard trimait dur pendant que je paressais sur mon banc, à déguster mon casse-croûte, et il a dû penser que je n'allais pas l'observer sans contrepartie car il a soudain fait une approche musclée :

New-York : Piaf de fin

N'étant pas de taille à lutter, j'ai bien été obligée de partager ma pitance :

New-York : Piaf de fin

Après ça, de crainte qu'il réclame aussi mon porte-monnaie, j'ai prudemment quitté les lieux, tout en me faisant la remarque que je n'ai curieusement jamais vu de pigeons ; je suppose que la ville leur fait la chasse.

New-York : Piaf de fin
Sans titre - Devant un immeuble de la 59e rue

Sans titre - Devant un immeuble de la 59e rue

New-York : Piaf de fin
New-York : Piaf de fin

Et soudain, voilà des pigeons, mais plutôt de luxe, car ils picorent tranquillement dans le jardin d'un immeuble de luxe.

Pour finir, il y a de l'élite même chez les piafs...

New-York : Piaf de fin
Commenter cet article