Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baronne Samedi

Broutilles paraissant le crésudi

Deborah Butterfield - Sculpture

Publié le 4 Mai 2016 par Baronne Samedi in Art et spectacles

Au hasard d'une promenade à New-York, la vitrine de la maison d'enchères Bonhams a soudain fait surgir ces deux silhouettes :

Deborah Butterfield - Sculpture
Deborah Butterfield - Sculpture

C'est ainsi que j'ai découvert l'artiste Deborah Butterfield.

Elle a sculpté son premier cheval dans les années 1970 avec de l'argile et des bouts de bois.

En 1979, elle a commencé à utiliser de l'acier et de la  ferraille.

Deborah Butterfield - Sculpture

Depuis une dizaine d'années elle développe une nouvelle technique de sculpture.

Elle choisit des branches et bouts de bois pour  "dessiner" ses chevaux. Les lignes ne tracent pas seulement la forme des chevaux mais leur donnent  vie  grâce à une accumulation de lignes simples qui semblent construire à partir de l'intérieur.

C'est un dessin tridimensionnel dont le résultat est à la fois squelettique et musclé.  Ces modèles ou «fantômes» (comme l'artiste les désigne) sont ensuite moulés puis du bronze en fusion est coulé, remplaçant le bois brûlé. Une fois refroidi, il est fini avec une patine.

Deborah Butterfield - Sculpture

Chez Bonhams, un cartel citait l'artiste :

"Fabriquer une sculpture est un acte violent. On découpe au chalumeau, on frappe à grands coups de marteau,  on arrache des morceaux, et c'est bizarre de faire ça à quelque chose qui a une tête et cou..."

 

"

Commenter cet article