Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baronne Samedi

Broutilles paraissant le crésudi

Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha

Publié le 16 Février 2016 par Baronne Samedi in Costa Rica, Voyage, Monteverde, Curi Cancha

Je suis réveillée en sursaut à 3 heures du matin par l'alarme d'un réveil électronique. Il me faut bien deux minutes pour me rendre compte que c'est impossible. En fait, c'est un insecte qui stridule et tellement fort que je dois mettre des bouchons d'oreilles pour dormir trois heures de plus.

A 7 h, je prends la navette pour la réserve de Curi Cancha, qui est un bosque pre-montano, c'est-à-dire une forêt tropicale de moyenne altitude, plus aérée et plus lumineuse. L'accès coûte 28 $ et la visite dure 3 heures.

Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha

Voici mon guide, Oscar Castillo, qui est une véritable encyclopédie naturaliste. Lassé du tourisme de masse, il est désormais indépendant et ne prend que quatre personnes au maximum pour avoir le temps d'échanger calmement.

Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha

Par exemple, tandis qu'un colibri invisible tsip-tsipe à pleins poumons, il explique que c'est un cri destiné à fasciner les femelles et qu'il restera sur cette arbre à intervalles régulier car les colibris sont territoriaux.

Leur lieu de prédilection s'appelle le lek et se trouve généralement près des avocatiers à petits fruits, de la taille d'une olive. 

Les avocatiers existent de plusieurs sortes, avec des fruits de formes et tailles diverses et  sont aussi beaucoup cultivés pour leur bois.

En marchant, il me désigne des crottes de singes et l'odeur d'ammoniaque de leur urine. C'est tout ce que j'en verrai : les bestioles se planquent dans les hauteurs, de même que les serpents qui ont besoin de se chauffer au soleil.

Je fais aussi und croix sur les pumas et autres jaguars, qui sont des nocturnes. Ils ne sont pas loin mais se cachent.

Et c'est là que j'ai soudain vu bouger quelque chose : un couple d'agoutis !

Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi CanchaCosta Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha
Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha

La chasse étant interdite au Costa Rica, la régulation de la population se fait naturellement. Les agoutis sont la proie préférée des pumas, par exemple.

Pour ce qui est des oiseaux, le régulateur est le toucan dont je n'ai vu qu'un éclair de couleurs : comme le coucou, il s'empare des nids vulnérables, détruisant les oeufs et chassant les oisillons.

Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha
Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha
Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha
Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha

Oscar repère un quetzal et je fais de mon mieux pour le trouver et le photographier, ce qui donne ça :

Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha

Oscar applique mon appareil contre son télescope et parvient à obtenir ceci :

Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha

Et pour finir, il m'a envoyé les trois photos qu'il a prises avec son propre matériel, donc vous pouvez voir ci-après d'abord un quetzal mâle :

Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha

Et là, ce sont un mâle et une femelle d'Euphonia Elegantissima :

Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha
Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha

Oscar fait remarquer que de même que les fleurs spectaculaires ont rarement un parfum intéressant, les oiseaux les plus beaux n'ont pas un joli chant.

Je pense au paon à qui ça s'applique on ne peut mieux !

Et maintenant, accrochez-vous car je vais vous parler du Ficus étrangleur.

Voyez la taille de cet arbre :

Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha

On peut même y entrer car il est creux et, en regardant en l'air, il a un air de cathédrale :

Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha
Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha

L'affreuse vérité c'est que le vide au centre était occupé par un arbre. La caractéristique du Ficus étrangleur, c'est qu'il pousse de haut en bas.

Ses graines sont déposées au sommet d'un arbre par des singes ou des oiseaux. Les racines cherchent la nourriture et descendent comme des lianes. Lorsqu'elle atteignent le sol, elle épaississent en étouffant l'arbre-hôte. Au bout de 3 ou 400 ans, ça donne une cathédrale de bois.

 

Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha
Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha
Le Pacifique est à 30 km à vol d'oiseau

Le Pacifique est à 30 km à vol d'oiseau

Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha
Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha

Par terre gît un zapote pas encore mûr (il serait orangé).  C'est une grosse baie à une seule graine volumineuse dont la pulpe beige orangée est paraît-il très sucrée.

Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha
Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha

En voyant cet arbre, j'ai cru à un oranger :

Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha

Mais Oscar a épluché un fruit pour me le faire goûter :

Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha

Et là, surprise : c'est un citron !

En fait, au Costa Rica, les oranges tirent vers le jaune et c'est l'inverse pour le citron.

Ci-dessous, à gauche, les bananes/bananas sont les fruits qui se mangent crus, tandis qu'à droite, les bananes plantains/platanos sont les bananes à cuire.

Depuis la domestication, les deux dépendent de l'homme car elles sont devenues stériles, sans graines. Elles poussent à partir d'une racine : lorsque 24 feuilles se sont formées, les bananes arrivent. Une fois cueillies, il faut couper le tronc à ras pour que recommence un cycle.

 

Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi CanchaCosta Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha
Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha

Voici une micro-orchidée. Elle est si petite que seuls les moustiques peuvent la polliniser, les mâles uniquement car ils se nourrissent de nectar.

Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha

Et là, grâce à l'oeil d'aigle d'Oscar, j'ai fini par voir un petit papillon extraordinaire, aux ailes transparentes :

Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha

Pour finir, il me montre une ruche sauvage. J'hésite à m'approcher à cause des abeilles mais il m'apprend que les abeilles du Costa Rica n'ont pas de dard...

Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha

En rentrant à l'hôtel, je vois que mon voisin le coati s'amuse dans l'arbre en face de ma fenêtre.

Demain, c'est encore un lever à l'aube pour une autre promenade

Costa Rica - Jour 4 : Monteverde - Curi Cancha

Dans la forêt, on entendait parfois un sifflement flûté : c'est le son produit par le nez du coati quand il respire fort !

Commenter cet article

Claudine 16/02/2016 18:30

Tout simplement Magnifique!!!!

Baronne Samedi 16/02/2016 20:48

Oh oui !