Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baronne Samedi

Broutilles paraissant le crésudi

Gyumri, le 21 avril - 1e partie

Publié le 21 Avril 2014 par Baronne Samedi in Arménie 2014

Vahag est à l'heure et nous prenons l'autoroute qui est malgré tout sinueuse et pentue, donc je ne demande pas d'arrêt photo.

 

Il travaille comme chauffeur indépendant car son salaire de prof de gym ne suffisait pas. La conversation porte surtout sur la corruption du gouvernement et le gâchis que ça représente pour le peuple qui ne fait que s'appauvrir au profit des spéculateurs. Je suis bien d'accord et je me demande quand ça pourra changer puisqu'apparemment les "observateurs extérieurs" censés superviser les dernières élections n'ont pas gardé les mains propres...

 

Deux heures plus tard, il me dépose au Berlin Art Hotel, construit et géré par la Croix-Rouge allemande qui en recueille les bénéfices. C'est tout simplement enchanteur, et dans le centre.

 

Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Vue de ma chambre

Vue de ma chambre

Gyumri, le 21 avril - 1e partie

Gyumri a subi un effroyable tremblement de terre en 1988, causant des milliers de morts. Les bâtiments du 19e siècle ont bien mieux résisté que ceux construits par le régime soviétique qui se sont effondrés comme des châteaux de carte.

 

Pour l'histoire de Gyumri, je vous laisse consulter Wikipedia, car je ne saurais pas en dire plus.

 

La belle ville s'en relève difficilement et les contrastes, comme dans la capitale sont flagrants. Je mets les images dans l'ordre où je les ai prises, pour illustrer le propos.

 

Je me suis souvent demandé comment font les gens pour continuer d'habiter cette zone sismique, après un tel traumatisme. Il reste à espérer que les progrès permettront d'anticiper les prochaines secousses pour évacuer à temps.

 

 

Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Alors, lui, il m'a flanqué une trouille bleue quand je l'ai vu du coin de l'oeil : j'ai cru que c'était un renard ! Après m'avoir jaugée, il a repris tranquillement sa sieste.

Alors, lui, il m'a flanqué une trouille bleue quand je l'ai vu du coin de l'oeil : j'ai cru que c'était un renard ! Après m'avoir jaugée, il a repris tranquillement sa sieste.

Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
J'ai vu sursauter quelque chose de roux, du coin de l'oeil et j'ai eu une trouille bleue : j'ai cru avoir dérangé un renard... Il m'a observée le photographier et s'est rendormi tranquillement.

J'ai vu sursauter quelque chose de roux, du coin de l'oeil et j'ai eu une trouille bleue : j'ai cru avoir dérangé un renard... Il m'a observée le photographier et s'est rendormi tranquillement.

Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
En haut, le panneau "Salon de beauté" et en bas, le lieu lui-même...

En haut, le panneau "Salon de beauté" et en bas, le lieu lui-même...

Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
A ce stade, je commence à ressentir le charme de la ville, malgré son état.

A ce stade, je commence à ressentir le charme de la ville, malgré son état.

Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
J'adore !

J'adore !

Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Gyumri, le 21 avril - 1e partie
Commenter cet article